Maison-passive-maison-traditionnelle

Choisir entre une maison passive ou une maison traditionnelle

 Maison-passive-maison-traditionnelle

Si vous prévoyez de construire une nouvelle maison, vous avez probablement entendu parler des maisons passives et vous envisagez même peut-être de faire le pas au lieu de construire une maison plus traditionnelle. Les maisons passives sont assez récentes et les idées reçues sur ce type de construction sont encore nombreuses. Vous trouverez donc dans cet article quelques informations afin de vous aider à prendre votre décision en toute connaissance de cause. Si vous êtes intéressé par la construction d’une maison passive, vous devrez tenir compte de nombreux aspects différents comme par exemple l’écologie, les économies d’énergie, le confort, le budget… Quels sont les avantages dont on peut bénéficier en construisant une maison passive ? Quels sont les inconvénients ? Quelles sont les principales différences entre une maison passive et une maison traditionnelle ?

C’est quoi une maison passive?

Une maison est dite passive lorsqu’elle respecte certains critères en termes d’énergie et que ses dépenses énergétiques sont minimes. L’isolation et la suppression des ponts thermiques, l’étanchéité à l’air et la ventilation sont quelques-uns des aspects les plus importants pour qu’une maison puisse être considérée comme passive.

Le développement des maisons passives est un phénomène récent et encore peu connu en Europe. Les idées reçues sont donc nombreuses et beaucoup craignent que construire une maison passive ait un impact sur son aspect esthétique. En réalité, cela n’est pas le cas car les différences visuelles sont pratiquement invisibles et les maisons passives se distinguent principalement par leurs performances énergétiques, ce qui n’influe donc pas sur les formes ou la structure de la maison. Il y a également peu de restrictions en termes de conception et les maisons passives offrent une excellente flexibilité pour ceux qui ont des plans bien précis en tête. Il suffit simplement de respecter les exigences en termes de performances.

 Plus besoin de chauffage

Le chauffage est un élément clé. Dans une maison traditionnelle, vous aurez inévitablement besoin d’installer des systèmes de chauffage et de refroidissement afin de maintenir une température vivable tout au long de l’année. Au contraire, dans une maison passive, aucun chauffage n’est nécessaire, à l’exception d’un petit appareil d’appoint dans certains cas particuliers. En terme de chauffage, les besoins en énergie ne doivent pas dépasser [15 kW.h/(m2.an)]. Cela est principalement réalisable grâce à l’excellente isolation et à la ventilation de l’air dans la maison qui permettent toutes deux de maintenir une température quasi constante en toutes saisons, assurant ainsi un excellent confort. L’environnement est également plus sain et constant et permet d’améliorer la qualité de vie de tous les habitants. En terme de pollution, une maison passive est particulièrement écologique et permet de limiter les émissions de gaz à effet de serre.

 Un investissement que vous pouvez amortir

En ce qui concerne les factures énergétiques, leur montant peut-être réduit de près de 80 % par rapport à une maison traditionnelle, un aspect particulièrement pertinent dans la société actuelle où l’on cherche toujours à faire plus d’économies et où la protection de l’environnement est devenue une priorité. Certes, il coûte généralement plus cher de construire une maison passive qu’une maison traditionnelle. En effet, tous les aménagements d’isolation, les matériaux, les études préalables représentent un coût important et une construction aussi performante ne peut pas s’improviser. Les travaux sont plus compliqués et prennent souvent plus de temps par rapport à une maison traditionnelle car de nombreux paramètres doivent être pris en compte comme l’agencement des pièces, les vitres, les cloisons… mais il s’agit là d’un investissement et il est généralement possible d’amortir ces frais au bout d’une dizaine d’années.

Les autres alternatives

Les options ne se limitent pas à des maisons passives ou traditionnelles. En effet, certains types de construction comme les maisons à basse consommation consomment moins que les maisons traditionnelles sans pour autant respecter les exigences strictes des maisons passives. Les maisons “actives” sont quant à elles parfaitement autonomes car elles parviennent à produire plus d’énergie qu’elles n’en consomment, notamment grâce à l’installation de panneaux solaires ou d’éoliennes.

Vous êtes donc libre de choisir entre construire une maison passive ou traditionnelle. Vous pourrez baser votre décision sur des aspects économiques et écologiques ainsi que sur vos attentes sur le court et le long terme. Il s’agit bien sûr d’un investissement important mais qui est amorti relativement rapidement, tout en offrant un niveau de confort supérieur et en respectant l’environnement. Vu l’importance grandissante de l’écologie et la multiplication des normes, il peut être avantageux de prendre les devants et de construire une maison déjà prête pour le futur.

Cet article vous a été utile? Partagez le sur les réseaux sociaux! Merci 😉

Comments are closed.