terrain-Construction-Maison

Choisir son terrain avant de construire sa maison

terrain-Construction-Maison

Comment bien choisir son terrain ?

Choisir son terrain est une décision importante et il est donc essentiel de bien se renseigner au préalable sur les différentes étapes à suivre. Voici plusieurs critères essentiels à prendre en compte :

Les environs : La décision d’acheter un terrain constructible varie en fonction de votre mode de vie, de vos habitudes et de vos besoins. Les familles privilégient par exemple la proximité de certains établissements et services comme les écoles, les centres de loisirs, les moyens de transport, les zones commerciales…

Le prix : Le prix varie en fonction de nombreux critères tels que l’emplacement (en zone rurale ou près des grandes villes), la superficie, les travaux préalables à la construction, la construction par elle-même puis les travaux d’entretien qui varient significativement en fonction de la taille de l’habitation.

La qualité, la superficie, la configuration du terrain : Acheter un terrain plat facilite certains processus de construction mais un terrain en pente offre également certains avantages, notamment en termes de vue, de surface, de style… Soyez également attentifs à l’orientation de la construction en raison de certaines obligations imposées à votre future habitation (exigences thermiques et environnementales).

Les exigences administratives : En décidant d’acheter un terrain, il est nécessaire de respecter de nombreuses règlementations comme celles liées à l’urbanisme. En effet, même si vous êtes propriétaire du terrain, vous aurez cependant des règles à respecter (propres à la commune, aux lotissements…) et il faut donc bien en tenir compte pour éviter toute mauvaise surprise.

Deux solutions s’offrent alors à vous et vous serez en mesure de définir si une option est plus intéressante qu’une autre en fonction de votre cas particulier et de vos préférences personnelles.

Le premier choix est le terrain en lotissement et le second est le terrain isolé. Voici quelques éléments qui devraient vous permettre d’y voir plus clair :

1 – Le terrain en lotissement 

Celui-ci offre de nombreux avantages mais il est tout de même nécessaire de bien mesurer le pour et le contre en étudiant également les contraintes liées à l’achat de ce type de terrain.

Le terrain en lotissement est généralement moins contraignant que le terrain isolé car sa situation facilite l’accès aux transports, aux zones commerciales, aux agglomérations… Les diverses démarches administratives sont également facilitées notamment au niveau de la constructibilité, des accès aménagés mais également de ce que l’on appelle la viabilisation, c’est-à-dire la possibilité d’être connecté aux réseaux d’électricité, d’eau, de gaz… En effet, c’est le lotisseur qui prendra en charge ces démarches administratives afin d’obtenir les différentes autorisations.

La taille du terrain est également bien définie contrairement aux terrains isolés qui nécessitent de bien se renseigner au préalable, voire de faire effectuer un bornage parfois coûteux permettant ainsi de bien définir le terrain et ses limites.

Cependant, en lotissement, des obligations de construction au niveau architectural (comme les couleurs, les matériaux, les clôtures, les aménagements paysagers…) peuvent représenter une réelle contrainte pour certains acheteurs. Sans oublier certaines exigences liées à des cahiers des charges propres à certains lotissements. C’est pourquoi il peut parfois être plus intéressant d’orienter son choix sur les terrains isolés abordés ci-dessous.

2 – Le terrain isolé

Un terrain isolé offre certains avantages comme par exemple plus d’indépendance, plus d’espace et dans une certaine mesure plus de liberté pour pouvoir construire l’habitation de vos rêves.

Attention cependant, même si vous profitez de plus de liberté au niveau de l’aménagement, du voisinage ou autre, il faut toutefois continuer de respecter certaines règlementations liées à l’urbanisme.

De plus, les démarches administratives peuvent également être plus complexes car il est nécessaire de tout vérifier par vous-même, ce qui implique par exemple d’entrer en contact avec les réseaux publics afin d’assurer l’accès à l’électricité, au téléphone, à l’eau, au gaz… En fonction de la distance, ces frais peuvent être importants et il faut donc prendre cela en compte lors de votre prise de décision.

Peu importe le type de terrain, certains documents officiels sont indispensables dans le cadre du processus de sélection. Le certificat d’urbanisme permet d’obtenir toutes les informations nécessaires sur le terrain et les aspects techniques comme les matériaux, les couleurs… Consulter les plans d’occupation des sols permet également de répondre à de nombreuses questions sur les règles de construction.

Vous avez donc plusieurs options et il est important de bien se renseigner et de tenir compte de tous les critères afin de trouver le terrain qui répondra le mieux à vos attentes.

No comments yet.

Laisser un commentaire